TIC : puissance économique en Afrique

75 milliiards de dollars de revenus pour le continent africain en 2025 grâce au développement de l’économie numérique.

Les Technologies de l’information et de la communication apparaissent, d’après l’Union internationale des télécommunications comme levier de développement économique des pays africains. 

Le numérique fait partie des puissants leviers pour développer les économies africaines. Aujourd’hui, pas moins de quinze pays africains parmi la catégorie des nations sont considérés comme « matures » dans le domaine de la protection des actifs numériques. C’est ce qui ressort de l’évaluation de la dernière édition de l’Indice mondial de la cybersécurité établi par l’Union internationale des télécommunications (IUT).

On recense déjà plus de quatre cent millions d’internautes sur le continent. Le commerce y progresse de plus en plus rapidement avec un revenu de 16,5 milliards de dollars en 2017, selon le cabinet Statista et les analystes de Mckinsey & Company, estimant que ce chiffre sera de 75 milliards de dollars en 2025. 

un espace à protéger
Cette évaluation se fonde sur vingt-cinq critères qui couvrent tant le cadre juridique, la maîtrise technologique que la désignation de services administratifs dédiés à la sécurité numériques. C’est dans ce contexte que les acteurs privés comme Orange Cyberdefense, pourront faire bénéficier notamment à partir de sa base marocaine, le tissu économique africain de son expertise opérationnel. L’appartenance au réseau mondial des Centres de réponses à incidents (CERTs) d’Orange Cyberdefense constitue alors une source d’information précieuse  sur les cyberattaques en cours afin de configurer sans délai les équipements en fonction des modes opératoires constatés chez les premières victimes. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category