Tchad : Idriss Deby Itno décrète l'Etat d’urgence à l’Est

Cette mesure prise par le président tchadien intervient après une série d’affrontements communautaires dans les provinces du Sila et du Ouaddaï.

Pour le président tchadien, le calme doit à nouveau régner dans le Sila et le Ouaddaï.

Au cours d’une visite effectuée dimanche, 18 août 2019 dans le Sila et le Ouaddaï, le président tchadien, Idriss Deby Itno a déclaré l’état d’urgence dans ces deux provinces frontalières au Soudan en proie à une vague d’affrontements communautaires. D’une durée de trois mois, cette décision a pour but de mettre un terme à un conflit qui ne cesse d’envenimer les rapports entre éleveurs et agriculteurs. A en croire la présidence, ces violences en cours depuis le 9 août dernier ont déjà fait plus de 50 morts. De quoi pousser le numéro 1 tchadien à frapper du poing sur la table. « Dès maintenant, nous allons déployer des forces militaires qui vont assurer la sécurité de la population dans la zone. Dès que je quitte la province de Sila, il faut désarmer tous les civils de la zone », a-t-il indiqué. Dans la batterie de mesures prises par Idriss Deby Itno figure également l’interdiction de circulation à moto dans les provinces concernées par ces incidents et la suspension des chefs des deux cantons à l’origine de ces violences.

Le président tchadien indexe l’instabilité qui prévaut au Soudan depuis plusieurs mois déjà. « La cause principale de ce conflit intercommunautaire est liée au désordre qui dégénère au Soudan », dénonce-t-il. D’après Idriss Deby Itno, le pays connaît un afflux d’armes en provenance de ce pays mais aussi de la Libye et de la Centrafrique. Cette flambée de violences survenue à l’est du pays intervient suite à la découverte des corps sans vie de deux jeunes éleveurs. A l’occasion d’une conférence de presse donnée le 9 août dernier, le président tchadien avait promis de mettre à rude épreuve tous ceux qui tirent profit de cette situation. « C’est une guerre totale que nous devons engager contre ceux qui portent des armes et sont à l’origine des morts d’hommes », a-t-il indiqué.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category