Dedicace : regard africain sur les relations internationales

Le diplomate et chercheur, Alain- Roger Edou Mvelle a récemment présenté à Yaoundé un essai sur les dynamiques de pacification et de dépacification à travers le continent

Un apport de plus dans le champ des relations internationales.

La littérature diplomatique vient de s’enrichir avec la publication par le Dr Alain-Roger Edou Mvelle d’un essai portant sur la place de l’Afrique dans les relations internationales. Intitulé : « Petit traité des relations internationales africaines contemporaines : l’ordre et le désordre », l’ouvrage présenté le 24 juillet dernier à Yaoundé, est une véritable immersion au coeur des enjeux conflictuels, géopolitiques, stratégiques, sociologiques, culturels et diplomatiques de l’Afrique. Divisé en quatre grandes parties et constitué de 47 chapitres, ce livre de 459 pages publié en 2019 chez L’Harmattan, dans un style simple mais direct, invite tout professionnel du domaine à se référer au préalable aux faits d’actualité collectés et recoupés auprès de diverses sources. Celles-ci permettent de se documenter pour pouvoir mieux édifier sur le présent et projeter le futur. « Une fois le présent cerné, l’internationaliste doit être capable d’énoncer les scenarii possibles dans le temps futur, en mettant notamment en projection la totalité des informations et en donnant sens aux tissus d’interactions multiformes et complexes entre les acteurs du système monde », souligne Alain-Roger Edou Mvelle.

Rassurant et sans complexe, l’essayiste tente de démontrer qu’un internationaliste du continent peut lui aussi prédire l’avenir et obtenir gain de cause par la suite. Mais, qu’il lui suffit tout simplement de bâtir son analyse sur des faits cohérents. Sans prétendre administrer un cours de droit international à ses pairs, il donne tout simplement sa vision des choses dans un domaine où les Africains, sans complexe, devraient davantage imposer leur point de vue. Pour soutenir sa pensée, ce diplomate en poste au Caire comme deuxième conseiller à l’ambassade du Cameroun en Egypte rafraîchit la mémoire de ses lecteurs à travers une série d’entretiens accordés aux médias par le passé et dans lesquels il jetait avec froideur un regard prospectif sur un ensemble d’évènements qui ont fini par lui donner raison aujourd’hui. Spécialiste des politiques de sortie de crise et du post-conflit, Alain-Roger Edou Mvelle avait déjà commis dans ce sillage «La Côte d’Ivoire : entre guerre et paix » en 2011 et « La Côte d’Ivoire face au défi de la sortie de crise : théorie et pratiques des médiations africaines et débats actuels» en 2014

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category