Coronavirus : personne n’est à l’abri

Le virus attaque à tous les étages, sans distinction de catégorie sociale, de sexe ou de race. Vigilance.

Les nouvelles qui nous parviennent du monde, jour après jour, ne sont guère rassurantes. Le coronavirus se répand à très grande vitesse, semblant narguer l’humanité toute entière sans force face à cette crise sanitaire inédite. Personnalités politiques, magnats des affaires, artistes, hommes des médias, sportifs –véritables forces de la nature- : personne n’est invulnérable à ce nouveau virus. Il infecte à tous les étages de la société, sans distinguer les riches des pauvres, les gouvernants du peuple, les hommes des femmes, les adultes des enfants, les personnes en excellente santé des autres. 
Ainsi, deux nouveaux décès liés au coronavirus ont été enregistrés au Burkina Faso, où quatre ministres sont infectés, selon un rapport du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (Corus) publié samedi dernier. Selon des communiqués diffusés par leurs cabinets respectifs, il s'agit des ministres de l'Éducation, de l'Intérieur, des Affaires étrangères, des Mines et Carrières. Le Burkina a annoncé, vendredi soir, la fermeture de ses frontières terrestres et aériennes, et l'instauration d'un couvre-feu à compter du 21 mars, pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. 
Même le gotha en Europe est touché. En début de semaine dernière, le prince Albert de Monaco était testé positif après avoir manifesté certains des symptômes du coronavirus -le nez qui coule, une légère fièvre et un peu de toux, comme il l'a dévoilé dans une interview à People-.  Sa santé est « surveillée plusieurs fois dans la journée par ses médecins » et le prince demeure « confiné dans ses appartements du Palais », loin de sa femme Charlène et de leurs jumeaux eux aussi malades, apprend-on dans un communiqué officiel. En France, le maire de Nice, Christian Estrosi, son épouse Laura Tenoudji, chroniqueuse de France 2 ainsi que le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, 62 ans, ont eux aussi contracté le virus. Il en va de même de l’icône mondiale de la musique, Manu Dibango qui a cependant quitté l’hôpital depuis peu, son état de santé s’étant nettement amélioré. 
Le 21 mars, c’était le tour de Lenni-Kim, chanteur et acteur canadien de 18 ans, de faire son « come-out ». Il a révélé sur son compte Instagram que sa mère et lui avaient contracté le coronavirus. Alors que plusieurs pays du monde préconisent le confinement, le jeune homme encourage chacun à rester chez soi et à attendre que les choses rentrent dans l'ordre. « Le coronavirus est très virulent. Il s'attrape super facilement. Nous, on a fait très attention, mais... Quand on vous dit de rester chez vous, c'est super important. Soyez responsable socialement », martèle l’artiste.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category