Route Kotto-Logpom : le chantier à l’arrêt

Les travaux entamés début février piétinent alors qu’ils étaient prévus pour s’étaler sur deux mois.

Le bitumage des travaux sur la route Kotto-Logpom, tronçon d’environ 2km, avaient suscité beaucoup d’espoirs chez les riverains et d’autres habitants de Douala V. La « route de l’espoir », comme l’avaient baptisé certains, facilitait les retours, et décongestionnait le carrefour Rhône-Poulenc. D’ailleurs, l’ancien chef de chantier chargé de l’exécution desdits travaux avait confié à CT que cette route ne connaîtrait pas le même problème de lenteur que d’autres axes routiers dans la ville de Douala. Les engins allaient et venaient au grand bonheur des populations de Logbessou et des environs.
Sauf que depuis quelque temps, on observe un arrêt qui ne dit pas son nom. Les travaux avancent-ils juste très lentement où sont-ils simplement à l’arrêt ? Joint au téléphone plus d’une fois, le directeur du projet n’a pas souhaité de répondre aux questions des reporters de Cameroon Tribune.
Mesmin K., riverain, est pour le moins amer : « Comme tous les habitants du coin, j’y ai cru, quand j’ai vu les engins et le personnel à pied d’œuvre en début de mois de février. Sur la plaque signalétique, le délai est de deux mois, mais à l’allure où vont les choses, nous retombons dans nos travers ». Ahmed Yaya, vendeur installé au lieu dit Carrefour des immeubles, ne dit pas autre chose : « Je ne sais pas quoi dire. Il ne reste que de la poussière. Les travaux sont pratiquement arrêtés, même comme les employés sont présents tous les matins sur le site ».
Sur le site des travaux en question, les engins sont bel et bien présents. Mais à l’arrêt. Les employés ont pris d’assaut le bistrot ouvert non loin de là. A chaque fois, avons-nous constaté, ils prétendent qu’ils sont à la pause et que le travail va reprendre sous peu... Des tas de gravier et de pouzzolane maintiennent une lueur d’espoir quant à la reprise effective desdits travaux. Des garages de fortune se sont de nouveaux installés sur l’espace réservé au terre-plein. 
La route Kotto-Logpom (Carrefour des immeubles – Charles De Gaulle) représente le tronçon n°14 sur les 19 attribués à l’entreprise Bofast. Les travaux consistaient au bitumage complet de la chaussée à deux voies, séparées par un terre-plein. Le délai d’exécution était de deux mois. Le tout sur financement de l’Etat du Cameroun.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category